Alors que les éléments se déchaînent et que la nature tente de nous prévenir que l’apocalypse approche, les consciences s’éveillent sur l’importance d’un quotidien plus écolo-friendly. Nous avons listé 7 gestes faciles à adopter pour amorcer, nous aussi, la transition écologique.

Ever Anderson pour L'Officiel

Comment rendre le quotidien plus écolo ? C’est une question qui taraude une majorité de personnes aujourd’hui, toutes soucieuses de changer les choses, de la plus petite action au plus grand engagement. L’Officiel a donc listé 7 astuces faciles du quotidien pour rendre, même un peu, votre vie plus green

MANGER BIO / LOCAL / RAISONNÉ

On ne le répétera jamais assez, le premier geste passe par la nourriture. On mise donc sur une alimentation locale – dans la mesure du possible – de saison : on s’inspire des calendriers de l’illustratrice @ClaireSophiePissenlit pour composer son panier idéal. Pour finir, on opte pour une alimentation raisonnée : si vous ne pouvez/voulez pas arrêter de manger certains aliments (exemple : la viande), misez sur le “manger moins, mais mieux”. 

BANNIR LA FAST FASHION

C’est un fait, la mode est le second plus gros pollueur au monde, juste après l’industrie pétrolière. Bien que toute l’industrie soit fautive, les plus mauvais élèves sont, sans aucun doute, les fast-fashionners. Collections multiples, grand import, implantation permanente, non-respect des législations européennes… les écarts sont nombreux et très peu réprimandés. Certes, leur offre est alléchante, pouvoir s’offrir de la nouveauté, tout le temps, c’est génial. Mais encore une fois, il vaut mieux miser sur des labels qui essayent de faire de la production locale, française dans l’idéal, européenne dans l’absolu, de l’achat de matières premières à la production. Les seuls ayant le pouvoir de stopper la sur-production, ce sont les consommateurs. En boudant les fast-fashionners, les répercutions sur le long terme permettraient de réduire les émissions carbonne, la production intensive et l’exploitation humaine dans les usines du bout du monde. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les horreurs de la production massive, la rédaction vous conseille le documentaire The True Cost (2015).

ACHETER EN VRAC

Vive les bocaux. Nos grands-parents l’avaient compris bien avant nous, le vrac c’est l’avenir. Fini les emballages multiples et le gaspillage alimentaire, grâce à l’achat en vrac vous avez une véritable visibilité sur ce que vous achetez et les quantités. La conservation se fait tout aussi bien et si le cœur vous en dit, vous pouvez même demander à grand-mère comment stériliser un bocal. Seul point négatif, le transport un peu fastidieux jusqu’au marché, mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour sauver la planète ?

SUCCOMBER À L'APPEL DE LA GOURDE

Et enfin en finir avec les bouteilles en plastique. Si l’on en croit les infographies du site Les Petits Calculs Savantsutiliser une gourde au quotidien permettrait d’économiser jusqu’à 218€ sur une année. Ce petit geste qui n’a l’air de rien permettait également de réduire de 10kg le nombre de déchets produits par an et par personne. 

DITES NON AUX SOLDES

Cf le point numéro 2. Au-delà de l’aspect sur-production et liquidation des stocks, le fait de bannir les soldes permettrait de sortir d’un schéma de consumérisme exacerbé et franchement, qui a réellement besoin de 80 paires de boots noirs ? 

BANNISSEZ LE PLASTIQUE JETABLE

Même si la France s’est mise d’accord pour un arrêt total d’ici 2040, n’attendez pas 20 ans pour changer vos habitudes. Exit donc les assiettes, couverts, coton-tiges et autres plastiques inutiles. Même les applications de livraison à domicile se sont mises à la page en vous proposant les couverts en option, pour limiter au maximum les résidus. 

L’article original est disponible sur L’Officiel.com

promocarrie