Critique

Talons hauts et mise en plis

A bientôt 60 ans, elle n’a pas pris une ride. 60 ans qu’elle partage les secrets des petites filles (et des petits garçons ! Oui on est moderne). L’expo Barbie retrace depuis le mois de mars la vie palpitante de cette blonde bien gaulée. Retour en enfance assuré !

Au détours des salles on croise des petites filles (beaucoup trop à mon goût) mais aussi et surtout des mamans, des taties, des mamies qui vivent un vrai moment de nostalgie. Parce que Barbie c’est aussi le transgénérationnel. Les quelques 800 poupées de l’exposition montrent l’évolution des corps et de la société. Ce bout de plastique est le reflet de la féminité à travers les décennies. Blonde peroxydée ultra brushée en 1980, elle devient petite, rondelette ou très très grande en 2016. La fashionista nous fait partager son histoire et ces collaborations avec les plus grands : Louboutin, Largerfeld, Oscar de la Renta… En plus d’être un flash back dans notre enfance, c’est une véritable expo mode. On se retrouve à l’état de petite fille, qu’on ait 20, 40 ou 60 ans.

 

14273578_10208844089633200_580448375_o14284906_10208844089673201_1998767664_o14285469_10208844089833205_1805192596_o14285683_10208844089353193_1089527864_o14340068_10208844089393194_326123605_o

Expo jusqu’au 18 Septembre au Musée des Arts Décoratifs de Paris

(Dépêchez vous, vous n’avez plus qu’une semaine !!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *